Séville. 17 mai. Oreille pour Ginés Marin.

Capture d’écran 2015-05-19 à 12.49.39Au menu de ce dimanche des novillos de Fuente Ymbro, bien présentés, nobles et maniables, à l’exception des 3° et 6° qui constituaient le lot de Varea, lequel fut donc le moins bien servi (photo : Arjona).

Clemente, qui enchaînait deux grandes plazas en deux jours (Séville et Madrid), laissa une bonne impression au capote face au premier de la tarde puis seulement des détails à la muleta, laissant un sentiment d’inachevé, notamment sur la corne gauche insuffisamment exploitée. Mal avec les aciers, il acheva en silence son premier trasteo. Face au quatrième novillo, le sentiment d’inachevé persista malgré une technique affirmée qui fit qu’il signa un travail propre mais manquant de fond. Silence après une demi-lame.

Ginés Marin s’est montré très au-dessus du second, un novillo noble mais manquant de chispa. Le garçon mit en jeu tout ce qui manquait à son opposant, n’hésitant pas à fouler des terrains compromis pour que le Fuente Ymbro se livre. Faena volontaire et templée conclue d’une bonne lame. Vuelta. Le quinto s’avéra plus mobile et le garçon en profita pour se mettre à la hauteur de son adversaire, composant un travail ambidextre varié qui lui valut un trophée après une estocade en deux temps.

Varea tomba sur deux adversaires fades et son travail ne put jamais prendre du relief. Malgré une bonne volonté affichée, l’ensemble reste techniquement correct sans jamais susciter d’émotion dans les tendidos. Silence aux deux.

Resumen Novillada 17 Mayo 2015 Sevilla from Maestranza Pagés on Vimeo.