Séville. 26 avril (matin). Oreille pour les adieux de Fermin Bohorquez.

Capture d’écran 2015-04-27 à 07.04.39Fermin Bohorquez faisait hier ses adieux à Séville.

Il y a coupé la seule oreille de cette corrida de rejon matinale qui mettait aux prises six toros de Benitez Cubero et Pallares (2° et 5°) et six rejoneadores, dans l’ordre de sortie : Fermin Bohorquez, Joao Moura, Leonardo Hernandez, Manuel Manzanares, Luis Valdenebro et Léa Vicens.

Fermin Bohorquez coupa l’oreille du toro d’ouverture, un Benitez Cubero noble mais manquant de jus et de transmission. Faena temple, élégante et efficace, brindée aux frères Peralta, qui reçut l’unique trophée de cet avant-dernier spectacle.

Joao Moura débuta son trasteo sous une grosse averse qui compliqua la lidia. Le cavalier portugais, faisant fi des conditions météo, profita de la noble et belle charge de son opposant lors d’une faena toute de sincérité et conclue d’un bon rejon de muerte. Malgré la pétition, le palco refusa de concéder tout trophée et reçut une belle bronca. Vuelta pour Moura.

Leonardo Hernandez, toujours sous la pluie, lidia un toro réservé qu’il dut convaincre dans un premier temps pour parvenir à construire ensuite un trasteo de bon niveau. Ovation après une lame contraire.

Manuel Manzanares dut travailler longtemps pour convaincre lui aussi son opposant. Sa méritoire faena lui valut une ovation après un rejon de muerte enfoncé dans sa totalité.

Luis Valdenebro perdit à la mort les trophées jusque là acquis au terme d’une faena sérieuse, de haute note face à un toro collaborateur qu’il lidia avec beaucoup de métier et de transmission. Vuelta.

Léa Vicens se montra élégante face au dernier toro de la course. Ses appuyer à la tête du toro firent notamment sensation. Hélas elle ne parvint à tuer qu’au troisième essai et fit une vuelta.