Zaragoza. 25 avril. Oreille pour Fortes et prix au meilleur toro pour « Secretario » de Los Maños.

Capture d’écran 2015-04-26 à 12.48.19Jimenez Fortes sort vainqueur avec une oreille de cette corrida-concours où la ganaderia de Los Maños se distingue une fois de plus.

Pour cette corrida-concours furent lidiés dans l’ordre des toros de :

  • Partido de Resina : manso.
  • Parladé : noble et maniable mais manquant de jus.
  • Alcurrucen : bon, ovationné à l’arrastre.
  • Fuente Ymbro : remplacé par un sobrero de Luis Algarra, fade (qui entra dans la concours).
  • El Tajo : décasté et juste de forces.
  • Los Maños : noble et de qualité, ovationné à l’arrastre.

Serafin Marin combattit en premier le Partido de Resina qui alla sept fois au cheval pour en ressortir seul dès qu’il sentait le fer. Manso, il se dégonfla très vite et le catalan ne put rien en tirer. Silence.

Le sobrero de Luis Algarra (remplaçant le Fuente Ymbro) s’avéra fade dans la muleta de Marin qui composa quelques séquences estimables avant d’en finir d’une estocade correcte. Salut.

Pepe Moral eut pour premier opposant un Parladé maniable qui fréquenta deux fois le cheval sans s’y employer puis qui fut fade au dernier tiers lors d’une faena médiocre du sévillan. Silence.

Le toro d’El Tajo prit quatre piques puis se décomposa. Fade et juste de forces, il ne permit pas grand chose au torero de Los Palacios. Nouveau silence.

Jimenez Fortes tomba sur les deux toros les plus intéressants. L’Alcurrucen sorti en troisième position prit quatre piques sans s’employer avant de collaborer dans la muleta du malagueño qui fit preuve de beaucoup d’aplomb lors d’une bonne faena primée d’une oreille après une bonne estocade complétée d’un descabello.

Le sixième toro, « Secretario » de Los Maños, fut le toro le plus complet de la course. Il s’employa au cheval à quatre reprises, puis embestit au dernier tiers avec noblesse et humiliation, permettant à Jimenez Fortes de composer une bonne faena temple qui fut hélas gâchée avec les aciers. Vuelta pour le jeune torero qui passe à côté du triomphe.

(Photo : Alberto Barrios)

  • Prix au meilleur lidiador pour Serafin Marin.
  • Prix au meilleur picador pour Antonio Muñoz pour son tertio de varas au toro d’Alcurrucen.
  • Prix au toro le plus brave pour « Secretario » de Los Maños.