Résumé du week-end taurin en Espagne.

Francisco de Goya : " l'Arène divisée"
Francisco de Goya :  » l’Arène divisée »

La Feria d’Arles ayant pris le pas sur l’information générale, petit tour d’horizon des spectacles du week-end dernier outre-Pyrénées.

Samedi 4 avril.

Capture d’écran 2015-04-08 à 19.25.11Malaga. Perera coupe la seule oreille de la tarde.

Les toros de Daniel Ruiz, Jandilla et Vegahermosa ont manqué de race dans l’ensemble  et seul un Perera volontaire et technique put arracher une oreille (avec forte pétition de la seconde) du manso et dangereux septième qui le secoua sans conséquences en début de faena. Deux silences pour Morante, salut et silence pour El Juli, silence et salut pour Talavante. (Photo : Joaquin Bueno)

lorcaLorca. La terna a hombros.

Miguel Angel Moreno a pris l’alternative chez lui à Lorca, une corrida qui s’est conclue pour le garçon par l’obtention des deux oreilles du toro d’alternative porteur du fer de Guadalest (silence à l’autre). Sergio Galan avec trois oreilles et Paco Ureña avec quatre l’ont accompagné par la Puerta Grande.

Capture d’écran 2015-04-08 à 19.29.48Cabra (Cordoba). Triomphe de Padilla.

Juan José Padilla a été le grand vainqueur de cette tarde qui l’a vu couper les deux oreilles de chacun de ses toros de Torrehandilla-Torreherberos. Sébastien Castella coupe deux fois un pavillon et El Fandi se contente d’un seul. (Photo : Fidel Arroyo)

hellinHellin. Castaño s’impose devant les Prieto de la Cal.

Face à des toros de Prieto de la Cal qui ont péché par leur fade comportement, à l’exception du sixième primé de la vuelta, Javier Castaño sort vainqueur, avec trois oreilles, du mano a mano qui l’opposait à Rafaelillo qui lui n’en coupe qu’une. (Photo : Emilio Bleda).

Dimanche 5 avril.

Capture d’écran 2015-04-08 à 19.33.56Séville. Espartaco ouvre sa dernière Puerta Grande.

Une corrida un peu particulière dimanche dans la Maestranza où Espartaco donnait sa despedida et Borja Jimenez amorçait sa carrière de matador, les deux en présence de José Maria Manzanares. Deux oreilles pour le Maestro d’Espartinas sortant par la Puerta del Principe sur les épaules de ses compagnons, et une pour le néo-matador à son second adversaire. Silence et ovation pour Manzanares. Borja Jimenez se doctora face à « Embajador », n° 162, negro, 493 kg, porteur du fer deJuan Pedro Domecq. (Photo : Gonzalez Arjona)

Capture d’écran 2015-04-08 à 19.37.22Madrid. Eugenio de Mora coupe la première oreille de la temporada.

Eugenio de Mora signe une faena importante au quatrième toro de la tarde auquel il coupe une oreille, la première de la saison à Las Ventas (salut à son premier). Pepe Moral salue à l’issue de la lidia du second (silence au 5°) et Victor Barrio fait la vuelta au dernier du jour (palmas au 3°). On lidiait des toros de Martín Lorca (1º, 4º et 5º) et Escribano Martín (2º, 3º et 6°). (Photo : Javier Arroyo)