Mexico. 8 février. Indulto pour Sergio Flores.

floresyxajaySergio Flores a marqué la corrida d’hier à Mexico en indultant « Gibraltar« , porteur du fer de Xajay et dernier toro de la tarde.

Bien reçu par une poignée de véroniques, « Gibraltar » afficha un comportement de brave de bout en bout de sa lidia, chargeant avec classe et alegria dans les étoffes de Sergio Flores qui sut d’emblée trouver l’accord avec son adversaire. La longue faena, principalement instrumentée sur la corne droite du bicho, fit monter la pression sur les gradins jusqu’à ce que le palco laisse apparaître le mouchoir orange synonyme pour l’animal d’un retour au campo mérité. Deux oreilles symboliques pour le mexicain qui en avait déjà coupé une première au quatrième de la tarde, un toro compliqué de Jaral de Peñas face auquel il afficha beaucoup de s^reté lors d’un trasteo où il fut cogito sans conséquences.

Le rejoneador Rodrigo Santos ouvrit la tarde par la lidia d’un Vistahermosa fade et sans classe. Faena d’inégale intensité terminée d’un bon rejon de muette ((palmas).

Fermin Rivera coupa une oreille de son premier après avoir joliment manié le capote, puis la muleta lors d’une faena de bon goût, plus profonde sur la corne droite, et conclue d’une bonne lame. Classique et élégant face au quinto, il perdit au descabello un possible second trophée (salut).

Alejandro Talavante tomba sur un premier toro qui pécha par manque de transmission et de durée. Quelques détails, notamment à gauche (silence). Le sixième fade et compliqué ne lui offrit guère d’options. L’extremeño abrégea (division d’opinions).

Toros de Vistahermosa (1°), Jaral de Peñas (2°, 3° et 4°) et Xajay (5°, 6° et 7°).