San Cristobal (Vénézuela). 31 janvier. Corrida mouvementée.

Capture d’écran 2015-02-02 à 19.35.25La corrida mixte du jour a connu des incidents qui resteront comme les points noirs d’une tarde qui n’a jamais vraiment décollé.

Ce fut d’abord la mort en piste de « Sabiote« , un cheval appartenant au rejoneador colombien Enrique Piraquive et prêté à Diego Ventura, qui fut victime d’un infarctus foudroyant juste avant que le cavalier ne mette à mort son adversaire.

Ensuite, ce fut la cogita de David Galvan par le compliqué sixième toro alors qu’il le sortait de la pique. Bilan : un traumatisme cervical et deux puntazos qui le conduisirent tout droit à l’infirmerie d’où il ne ressortit pas. David Galvan avait auparavant peiné à tirer le minimum d’un adversaire sans grand intérêt (silence).

Diego Ventura donna quant à lui un vrai récital tout au long de la tarde, perdant les trophées à la mort face au premier (palmas), puis étant sur le point de gracier le cinquième lorsque son cheval mourut. L’ambiance retomba. La récompense se limita à un unique trophée et le brave toro de Capea fut exécuté d’un rejonazo.

Leonardo Benitez gâcha avec la rapière le bon trasteo réalisé face à son premier (silence) et n’eut pas la chance de pouvoir se rattraper par la suite, ni à son second (silence), ni à celui qu’il tua à la place de David Galvan (silence).

Antonio Ferrera ne put rien tirer de son fade premier (silence) puis coupa une oreille du septième après un labeur complet dans les trois tiers.

La corrida fut un panaché de toros vénézuéliens de Rancho Grande (6°), El Prado (2°, 3°, 7° et 8°), La Consolación (4º) et de toros espagnols de San Mateo (1° et 5°).

(Photos : J. Cepeda)