Béziers. Communiqué du Club Taurin El Mundillo : le Gala Taurin supprimé.

El Mundillo. Béziers.Le VIeme Grand Gala Taurin du Printemps 2015 – ouverture de la Temporada – organisé par le Club taurin Paul Ricard « El Mundillo » et son président Christian Coll, prévu le dimanche 15 mars, n’aura plus lieu dans les Arènes de Béziers ! Ni à cette date, ni à une autre !
C’est la décision de Robert Margé, empresa et sous-locataire des arènes biterroise… et ceci malgré l’intervention favorable du Maire de Béziers, de son adjoint à la tauromachie, président de la Commission taurine Extra-municipale, de la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois.

Difficile, suivant les intervenants, de connaître et comprendre les véritables raisons de cette malheureuse décision. En effet, rien ne peut être reproché à l’association « CTPR El Mundillo » dans l’organisation et le déroulement des cinq autres festivals des années précédentes.

Cette décision privera non seulement l’Association Départementale de Don d’Organes, de Tissus et de moelle osseuse : ADOT34 de percevoir les bénéfice de ce Festival taurin, et scandalisera l’Aficion, celle de Béziers et bien au delà…

Le fait d’avoir annoncé trop tôt la date du gala le 12 décembre 2014 – pour s’inscrire rapidement dans le calendrier de la temporada 2015 – a-t-il motivé la décision de R. Margé comme il l’a d’abord déclaré à Christian Coll quelques heures après cette annonce ? Nous n’osons le croire !

Robert Margé évoque suivant ses interlocuteurs un problème d’assurances, alors qu’en la matière c’est bien l’organisateur selon la jurisprudence qui est responsable et chaque année El Mundillo était assuré.

Alors que la Fédération des Clubs Taurins du Biterrois est prête à soutenir totalement ce Festival, Robert Margé déclare qu’à présent aucun club taurin n’aura le droit au prêt des arènes, seule l’École taurine sera habilitée à toute organisation de manifestation, cela nous semble pour celle-ci ,et aussi pour nous, plus que difficile.

Tandis que la ville voisine Boujan sur Libron augmente l’utilisation Tauromachique de ses arènes Béziers verra-t-elle le contraire ? Peut-on espérer que dans les jours qui viennent l’empresa biterroise reviennent sur sa décision pénalisant le renom tauromachique de la Ville de Béziers et l’Aficion ?

Béziers le samedi 17 janvier 2015