Manizales. 11 janvier. Indulto pour El Juli.

Capture d’écran 2015-01-12 à 07.17.34El Juli a marqué de son empreinte la dernière corrida de la Feria de Manizales en indultant le dernier toro du cycle, un sobrero qui était sorti en remplacement du titulaire qui s’était blessé en piste.

Le sixième toro d’Ernesto Gutierrez, fut salué de façon magistrale au capote puis sorti du cheval pour un quite par caleserinas mais il se blessa au début de la faena et le madrilène dut en finir. Sortit alors « Flamenco », excellent toro avec lequel El Juli s’entendit à la perfection, prenant un plaisir évident à le toréer. De bout en bout, le torero maîtrisa son sujet, baissant la main avec beaucoup de classe, si bien que les deux protagonistes finirent a mas malgré la longueur du trasteo. Après les circulaires finales, le palco, sous la pression du public, sortit le mouchoir orange, El Juli quant à lui se voyant attribuer les trophées maxima symboliques.

Le premier toro du madrilène (le second de la course) était un toro noble mais manso et distrait. El Juli s’appliqua à le toréer avec douceur et temple mais la mayonnaise ne prit pas et tout resta dans le correct, sans plus salut). Le quatrième fut reçut par véroniques templées genou à terre puis invité à un quite par lopecinas qui sut toucher les tendidos. Julian sut ensuite tirer cet animal de charge courte pour dessiner une faena majoritairement droitière terminée dans les terrains de proximité. Deux oreilles après une bonne lame.

Pablo Hermoso de Mendoza n’eut par contre pas un sorteo heureux. Son premier adversaire fut maniable mais soso, son second manso et dégonflé, son troisième soso lui aussi. Bref pas grand chose à se mettre sous la dent. Le navarrais, avec le professionnalisme qu’on lui connaît fit ce qu’il put et s’en tira avec dignité, faute de mieux (salut, palmas et palmas).