Captieux. 7 juin. Le nouveau triomphe d’Andrés Roca Rey.

Température éttouffante, 36°, soleil brûlant sans le moindre courant d’air, deux heures vingt de spectacle. Six novillos de « El Pilar », remarquablement présentés et plutôt lourds, tous une pique, certains malmenant la cavalerie, toujours toréables à la muleta, le … Lire la suite →

Mugron. 6 avril (tarde). Violence et force des Baltasar. Oreille pour Husson.

Arènes combles, soleil et fraîcheur, deux heures trente de spectacle. Six novillos de Baltasar Iban, remarquablement présentés, bien armés et solidement charpentés. Les trois plus gros de 475 à 480 kilos. De deux, (1er, 4° et 6°) à quatre piques, … Lire la suite →