Arles. 11 septembre (tarde). Un grand toro d’El Tajo.

Retour de la corrida-concours arlésienne avec six toros de différents encastes venus en terre arlésienne affirmer une bravoure supposée. Seul le quatrième concurrent, porteur du fer d’El Tajo, anima véritablement cette course qui se veut le creuset de la bravoure. … Lire la suite →