Magescq. 15 février (tarde). Excellente novillada sans picadors de Joselito : triomphe des trois novilleros.

Magescq. Arènes couvertes, belle entrée, six novillos sans picadors, de Joselito «El Tajo y La Reina», lourds, de bon trapio et donnant beaucoup de jeu. Ils laissent cinq oreilles, le quatrième est primé d’une vuelta posthume. … Lire la suite →