Arzacq. 22 février. Les excellents novillos du conde de Mayalde pour une reprise encourageante de Tibo Garcia.

Arzacq-Arraziguet. Arènes couverte, bonne entrée, six novillos du conde de Mayalde, deux pour le rejoneador Roberto Armendariz, le sixième revenant au meilleur des trois novilleros sans picadors. Un lot lourd, mobile, bien armé, le quatrième récompensé d’une vuelta posthume. Petite … Lire la suite →