Nîmes. 19 septembre (tarde). Une alternative réussie et une leçon de tauromachie.

Belle journée ponctuée d’un petit vent. 3/4 d’arènes. Alternative d’Andrés ROCA REY avec comme parrain, Enrique PONCE et Juan BAUTISTA en témoin, devant des toros de la nébuleuse Domecq : 2 Victoriano del Rio, 2 Toros de Cortès, 3 Juan … Lire la suite →

Captieux. 7 juin. Le nouveau triomphe d’Andrés Roca Rey.

Température éttouffante, 36°, soleil brûlant sans le moindre courant d’air, deux heures vingt de spectacle. Six novillos de « El Pilar », remarquablement présentés et plutôt lourds, tous une pique, certains malmenant la cavalerie, toujours toréables à la muleta, le … Lire la suite →

Béziers. Andrés Roca Rey et José Antonio Campuzano reçus par l’Union Taurine Biterroise.

Jeudi 12 mars, l’Union Taurine Biterroise, le plus ancien des clubs taurin de Béziers, recevait dans ses locaux le novillero péruvien Andres Roca Rey accompagné de son apoderado José Antonio Campuzano, célèbre matador du siècle passé et qui fut l’apoderado … Lire la suite →

Medellin (Colombie). 24 janvier. Deux oreilles pour Juan de Castilla.

A peine un tiers d’entrée pour cette novillada d’ouverture de la Feria de la Macarena de Medellin qui a vu le jeune Juan de Castilla se montrer maître chez lui en coupant les deux oreilles de son premier adversaire d’El Paraiso. … Lire la suite →