AccueilActualitésActualités 2016Pamplona. 9 juillet. Oreille pour Juan Bautista.

Capture d’écran 2016-07-10 à 10.15.52Les toros de José Escolar, remarquablement présentés, certains encastés, d’autres manquant un peu de race, ont donné des jeux inégaux, le plus mauvais sorteo revenant à Francisco Marco.

Le navarrais Francisco Marco aurait eu bien besoin de toucher des toros propices au succès. Hélas ni le premier, sans race ni classe, ni le quatrième, fade et sans parcours, ne lui permirent de briller. Le garçon assura avec professionnalisme, faute de pouvoir donner du relief à ses prestations. Silence aux deux.

Juan Bautista, face à un second noble mais fade, toréa avec beaucoup de sûreté et de technique, mais l’Escolar manquait de transmission et l’ensemble resta dans les tons neutres. Bonne demi-lame en place pour terminer. Salut. Le cinquième, un peu meilleur, lui permit de hausser le niveau de sa prestation. Faena ambidextre de bonne facture terminée par un estoconazo dans tout le haut foudroyant l’animal. Oreille de ley.

Le lot d’Alberto Aguilar aurait dû laisser une paire d’oreilles dans les mains du madrilène. Le troisième lui permit une faena liée et variée de bonne transmission vers les tendidos, à droite notamment où le garçon sut s’imposer. Hélas deux entrées a matar réduisirent la récompense à un salut.  Le sixième, compliqué et exigeant, trouva en face de lui un petit torero vaillant qui lui tira, malgré la difficulté, le meilleur qu’il avait à offrir. Un possible trophée s’envola à cause du maniement défectueux des aciers. Salut.

(Photo : Javier Arroyo – aplausos.es)

Les commentaires sont fermés.