News du Ruedo Newton.

IMG_1953Une belle fête.

Le monde est ainsi fait : à l’opéra, tous amateurs avertis ; au foot, tous sélectionneurs ; et en tauromachie, tous toreros ! C’est comme ça et nous n’y pouvons rien. Partout, Il y a d’un côté, ceux qui savent et d’un autre côté, les autres, qui savent aussi… et tous ont en commun le discours péremptoire, l’entendement de travers et le discernement acariâtre… entre les deux il y a ceux qui font, agissent et construisent… Lire la suite →

Le palmarès 2014 des Vétérinaires Taurins.

Capture d’écran 2015-01-03 à 11.56.46« L’AFVT, Association Française des Vétérinaires Taurins, a décidé d’attribuer son prix annuel, prix Pierre Daulouède, à la ganaderia salmantine de Pedraza de Yeltes, pour la qualité exceptionnelle de ses bichos, qu’il s’agisse des novillos de Garlin, des toros d’Azpeitia, et surtout ceux de Dax le 16 août 2014. Lire la suite →

Castellon. Castella deux oreilles contestées.

Vendredi 8 mars. Toros de Garcia Jimenez et Olga Jimenez, mal présentés et fades, protestés pour la plupart.

El Fandi vit sortir des chiqueras un premier toro anovillado qu’il jugea prudent d’épargner au cheval. Malgré cela, le bicho arriva éteint dans la muleta du torero de Granada. A retenir un joli quite par zapopinas et le second tiers maison. Silence. La quatrième, du même tonneau, ne permit pas davantage, malgré les efforts de Fandila pour l’animer. Bonne lame au second assaut. Palmas. Lire la suite →

Parentis : 4 et 5 août. Les reseñas détaillées.

Parentis en Born : samedi 4 août. Novillada de Valdellan.

Après le succès de cette ganaderia dans ce même ruedo, l’ADA avait décidé de répéter ce fer pour cette feria 2012. Bien qu’un ton en dessous de ceux de l’an dernier, les Valdellan ont donné un certain attrait tout au long de l’après-midi.  Pour affronter ces novillos, la terna de l’après-midi se composait d’Imanol Sanchez, de  Cayetano Ortiz et d’Antonio Puerta. Lire la suite →

Istres : 5 août. La seule oreille pour David Mora.

Pour cette corrida des fêtes d’Istres, Bernard Marsella avait choisi de présenter une corrida en lieu et place de la traditionnelle novillada. Des toros donc, venus de Salamanca et porteurs du fer d’Adélaide Rodriguez (encaste Lisardo Sanchez), de présentation correcte, et même plus que correcte, pour la catégorie de la plaza, homogènes sur la romaine mais hétérogènes au calendrier (voir tableau ci-dessous). Corrects d’armures aussi pour la majorité, avec un bémol pour le premier aux cornes vite astilladas et un sixième sûrement arreglado (voire …) dont la corne droite saigna après un passage au cheval. Quasiment tous firent leur boulot au premier tiers avec des nuances que nous détaillerons plus bas. Lire la suite →