AccueilActualitésActualités 2017Madrid. 18 mai. Oreille pour David Mora lors d’une tarde sans toros.

Retour du le toro commercial, noble et faible, issu du fer de Parladé, la course étant complétée par un bicho d’El Montecillo (4°) et par un sobrero du même fer que le précédent venu remplacer un Parladé déficient (sorti en 5°) renvoyé aux corrales.

Curro Diaz s’est efforcé de lidier un premier Parladé fade et bas de race qui resta sur la défensive au dernier tiers, ne permettant rien au torero de Linares. A peine quelques bons capotazos aperçus en ouverture. Silence. Le quatrième, de Montecillo, n’avait pas les qualités requises pour permettre à Curro Diaz d’exprimer son toreo. A nouveau volontaire, le garçon tenta d’exprimer le peu de substance de l’animal. Peine perdue. Silence.

Ivan Fandiño vit son premier renvoyé aux corrales pour faiblesse. Sortit à sa place le Parladé prévu en cinquième position. Fade, sans classe, le bicho resta mufle au vent. Le torero d’Orduña lui servit un trasteo impeccable de technique mais sans brio. Silence. Le sobrero d’El Montecillo s’avéra sans grande charge et dangereux. Pas d’autre solution que d’abréger le débat. Silence.

David Mora tomba sur le lot le plus maniable. Noble mais manquant de jus, le troisième permit cependant au garçon de dessiner quelques bons muletazos de la droite sans pouvoir les lier. Salut après une bonne estocade. Le sixième avait une bonne corne droite et une charge plus courte à gauche. Le torero de Borox, très décidé, parvint à construire une faena de bonne facture, tant que le bicho dura … Oreille après une bonne lame de conclusion.

(Photo : Javier Arroyo)

Les commentaires sont fermés.