AccueilActualitésActualités 2016Les corridas du week-end (1).

A Queretaro (Mexique), vendredi 3 février, grande tarde d’Enrique Ponce privé de trophées à cause du maniement défectueux de l’épée (palmas et vuelta).

El Juli ne peut faire grand chose d’un premier adversaire sans options (silence) puis se rattrape face à son second adversaire, signant une faena toute d’entrega et d’émotion qui sera créditée d’une oreille.

Octavio Garcia « El Payo » assure, faute de mieux, face à un premier opposant dangereux (silence) puis torée a gusto son deuxième auquel il coupe un pavillon.

Luis David Adame met tout en oeuvre pour s’imposer à un premier toro pas facile (oreille), puis brille par moments mais sans pouvoir passer la vitesse supérieure face à son second (palmas).

Les toros, bien présentés, portaient le fer de Xajay.

A noter que Luis David Adame dut repasser par l’infirmerie, sa blessure de Leon s’étant rouverte. Il a dû déclarer forfait pour la corrida du lendemain.

(Photo : Tadeo Alcina)

 


A Leon (Mexique), vendredi 3 février, triomphe de Diego Silveti qui coupe une oreille à chacun de ses toros de Teófilo Gómez.

Ovation et palmas pour Morante de La Puebla. Même résultat pour Arturo Macias.


A Valdemorillo (Espagne), samedi 4 février, triomphe de Paulita qui coupe deux oreilles à son second adversaire après une faena profonde goûtée par le public. Le premier du garçon n’offrait guère d’options (salut).

Oreille du premier pour El Cid au terme d’une bonne faena dont les meilleures séquences furent gauchères. Bon travail également face au quatrième où cette fois c’est sur la main droite que le Cid fut le plus convainquant. Salut après un accrochage sans conséquences.

Ivan Fandiño dut s’accrocher face à un troisième toro fade et violente. Sa volonté fut saluée par une belle ovation. Le sixième, sans grande classe, poussa le vizcaino à l’effort. Volontaire, le torero de Orduña s’appliqua  à composer une méritoire faena qui aurait pu lui valoir un trophée sans un échec au descabello (ovation).

Les toros de Monte La Ermita du jour sortirent porteurs du fer de Carmen Segovia.

(Photo : Javier Arroyo)

Les commentaires sont fermés.