AccueilCampoGanaderia Jacques Giraud

Historique de la ganaderia.

Aficionado passionné, Jacques Giraud a franchi le pas et a formé sa ganaderia en juillet 1991 avec, dit-il, ce qu’il a trouvé, un peu de Santa Coloma d’origine Perez Tabernero acheté à Colombaud, un peu de Carlos Nuñez acheté à Durand, en tout 14 vaches et un étalon (fils d’un étalon de Manolo Gonzalez appartenant à la famille Gallon). Le reste, c’est du travail, du travail et encore du travail, un long travail de sélection pour arriver à la souche Giraud. Actuellement, le ganadero mène séparément deux troupeaux, celui de base avec un étalon de la maison et un second avec les vaches les mieux notés qui bénéficient des attentions d’un étalon de Jimenez Pasquau, le but étant à long terme d’aller vers le type Domecq apporté par le second étalon par absorption progressive du sang originel. Les troupeaux comptent actuellement 80 vaches de ventre et deux étalons. 

Localisation

La ganaderia est situé au Sambuc au domaine de la Tour du Cazeau. Sur les 200 hectares que compte le domaine, 120 sont réservés à l’élevage et 80 aux cultures (riz, blé, sorgo fourrager) avec une rotation pour tirer le meilleur parti des sols.

 Quelques dates 

En 1995, premières sorties : les erales choisis par El Andaluz sortent à Vergèze le 25 mars, à Saint-Gilles le 2 avril, à Marsillargues le 22 avril, à Vauvert le 14 mai.

Mais la présentation officielle a réellement lieu le 27 mai lors de la Romeria de Mauguio où six pupilles de la Tour du Cazeau sont mis à mort : un novillo pour le rejon et 5 becerros en novillada sans picadors. Jacques Giraud y reviendra les deux années suivantes.

Grand triomphe pour le ganadero le 20 août 2011 à Maubourguet où le lot envoyé sort excellent avec une vuelta pour les troisième et cinquième exemplaires, triomphe qui vaudra à Jacques Giraud d’être reconduit cette année au cartel. La novillada a d’ailleurs reçu le prix de l’UCTPR : meilleure novillada sans picadors 2011 dans le sud-ouest (voir ci-dessous).

Voir ci-dessous le compte-rendu de cette novillada.

Jacques Giraud tentera l’aventure de la novillada piquée en 2013 ou 2014. Souhaitons tout le succès possible à ce ganadero qui a la tête sur les épaules et qui a conscience que seul le travail près de ses toros lui apportera les résultats attendus.

Activités

Jacques Giraud élève aussi des chevaux croisés hispano-anglo-arabe sous le nom d’El Cruzado, reçoit des groupes, organise des stages de tauromachie et d’équitation de travail.

Pour vous renseigner, vous pouvez vous rendre sur le site : http://www.tour-du-cazeau.com/

Reportage réalisé par Paco le 4 avril 2012.

………………………………………………………………………

Compte-rendu de la novillada du 20 août 2011

6 erales de Jacques Giraud, les troisième et cinquième exemplaires honorés de la vuelta al ruedo .

David Escudero Martin : ovation et oreille.

Tiago Santos : oreille et deux oreilles.

Cristian Valencia : oreille et oreille.

Environ 500 spectateurs avaient pris place dans les arènes du Bouscarret sous une chaleur caniculaire .Pari osé mais pari réussi pour la présentation dans le sud-ouest de la ganaderia provençale de Jacques Giraud. En effet le dénominateur commun au six animaux fut la caste et la mobilité.

Avec ce matériel, Martin Escudero sut canaliser et dominer dans un style épuré deux adversaires vendant chèrement leur peau.

Tiago Santos est sans contestation possible le triomphateur de cette tarde. Armé d’un bagage technique complet dans les trois tiers, son travail mettait en relief un grand sens du temple. Des poses de banderilles au millimètre en duo avec Cristian Valencia et une muleta suave furent un enchantement pour le public Bigourdan.

Cristian Valencia est lui un trémendiste qui combat de manière quelque peu désordonnée mais avec une folle envie de triompher. C’est ce qu’il fit dans un style brut mais qui laisse entrevoir de belles dispositions muleta en main.

Tiago Santos (Photo : Antoine Torrès)

Voir le compte-rendu complet de la novillada par Antoine Torrès :

http://maubourguettoros.com/index.php?option=com_content&view=article&id=52&Itemid=59

Les commentaires sont fermés.