Bougue. 3 mai. Tibo Garcia remporte le Bolsin.

Le matin éliminatoires lors d’une tienta entre Juan Antonio Navas (Valence), Baptiste Cissé (Adour Aficion), Indalecio Sahuquillo « Castellano III » (Albacete), Carlos Osina (Béziers), Luis Pasero (Madrid), Tibo Garcia (Nîmes), Jorge Alba (Chiclana), André Lagravère (Arles), Tomas Ubeda (Nîmes), … Lire la suite →

Garlin. 19 avril. Joaquin Galdos a hombros.

Les organisateurs garlinois ont répété cette année les Pedraza de Yeltes qui avaient fait le succès de la novillada du printemps dernier. Avant le paseo, les représentants de la section sud-ouest de l’Association des Critiques Taurins de France (ACTF) ont … Lire la suite →

Arles. 6 avril (tarde). Juan del Alamo triomphe devant de bons Baltasar Iban.

Il y avait hier en piste des toros de Baltasar Iban de belle présentation, armés, suffisamment solides (à une exception près) en treize rencontres plus ou moins appuyées, et encastés, trop peut-être pour les piétons qui ne furent pas au … Lire la suite →

Mugron. 6 avril (tarde). Violence et force des Baltasar. Oreille pour Husson.

Arènes combles, soleil et fraîcheur, deux heures trente de spectacle. Six novillos de Baltasar Iban, remarquablement présentés, bien armés et solidement charpentés. Les trois plus gros de 475 à 480 kilos. De deux, (1er, 4° et 6°) à quatre piques, … Lire la suite →

Aignan. 5 avril (tarde). Triomphe de Lamelas face à des Concha y Sierra compliqués.

Arènes combles, soleil et fraîcheur. Six toros de Concha y Sierra, remarquablement présentés et redoutablement armés. Tous deux piques, à l’exception du quatrième et sixième, trois châtiments. Braves sous le fer. Le quatrième renverse la cavalerie. … Lire la suite →

Arles. 4 avril (tarde). Triomphe de Juan Bautista et José Maria Manzanares.

La corrida de ce samedi était l’une des plus attendues avec la présence de l’enfant du pays, Juan Bautista, et celle de José Maria Manzanares venu rendre hommage à son père trop tôt disparu face à des toros dits « de … Lire la suite →

Pontonx. 1er mars (matin). Le poignet de Pepe Luis Vasquez et la ceinture de Juan Mora.

Pontonx-sur-Adour. Festival taurin, jolie petite entrée matinale pour cette réinauguration taurine. Six novillos d’Astolfi, bien présentés, très mobiles, tous une pique véritable, le premier et le dernier faibles, le troisième récompensé d’une vuelta posthume. … Lire la suite →

Arzacq. 22 février. Les excellents novillos du conde de Mayalde pour une reprise encourageante de Tibo Garcia.

Arzacq-Arraziguet. Arènes couverte, bonne entrée, six novillos du conde de Mayalde, deux pour le rejoneador Roberto Armendariz, le sixième revenant au meilleur des trois novilleros sans picadors. Un lot lourd, mobile, bien armé, le quatrième récompensé d’une vuelta posthume. Petite … Lire la suite →

Magescq. 15 février (tarde). Excellente novillada sans picadors de Joselito : triomphe des trois novilleros.

Magescq. Arènes couvertes, belle entrée, six novillos sans picadors, de Joselito «El Tajo y La Reina», lourds, de bon trapio et donnant beaucoup de jeu. Ils laissent cinq oreilles, le quatrième est primé d’une vuelta posthume. … Lire la suite →