AccueilActualitésActualités 2016Cali. 26 décembre. Roca Rey persiste et signe …

On attendait son retour : il n’a pas déçu. Andrés Roca Rey a répondu présent après une courte période de convalescence et a signé un succès pour sa ré-apparition, coupant les deux oreilles de son second adversaire porteur du fer de Paispamba.

Le premier adversaire du péruvien était compliqué, sans classe et ne permettait pas grand-chose. Le garçon essaya mais à l’impossible nul n’est tenu (palmas). Le sixième par contre demandait à être dominé pour se livrer. Il le fut et la faena fut à la hauteur de l’attente, engagée, sincère jusqu’au coup d’épée que Roca Rey porta en rentrant droit, se faisant au passage accrocher (une fois de plus) mais heureusement sans conséquences. Deux oreilles de verdad.

El Fandi fut, comme d’habitude, brillant au second tiers, enchantant en cela le conclave qui hélas resta sur sa faim au dernier tiers à cause du peu d’entrega des toros du jour (silence et sifflets).

Luis Miguel Castrillon écouta deux avis à son premier à cause de longueur avec les aciers (silence). Pas mieux à son second et silence à nouveau.

Les toros de Paispamba bien presentados mais décastés, dangereux et fades, ne facilitèrent pas la tâche des piétons.

(Photo : Alberto Suarez)

Les commentaires sont fermés.