AccueilActualitésActualités 2015Benidorm. 25 mars. La terna a hombros.

Capture d’écran 2016-03-26 à 10.21.10Un cartel attractif à Benidorm hier avec trois toreros parmi les plus intéressants du marché, Morenito de Aranda, Alberto Lopez Simon et Andrés Roca Rey.

Les trois garçons étaient venus près des plages de la Costa Blanca pour se mesurer à un encierro de Jandilla et Vegahermosa. Si les bichos firent preuve de beaucoup de noblesse, ils affichèrent aussi une certaine faiblesse qui enleva un peu d’intérêt à la course.

Morenito de Aranda coupa la première oreille de la tarde après une faena douce et templée face à un toro qui souffrit d’une lésion à une patte mais qu’il parvint à faire durer jusqu’à l’estocade en deux temps. Le quatrième, comme ses frères, manqua de fond et de forces, ce qui le fit se défendre au final. Morenito en tira le maximum et fut récompensé de ses efforts par un second trophée.

Le second de la tarde, brave et noble, permit à Alberto Lopez Simon de toréer relâché à certains moments, avec plus d’intensité à d’autres, liant bien ses muletazos et chauffant les tendidos comme souvent sur des circulaires. Deux oreilles après une bonne lame. Le quinto fut le plus costaud du lot et le garçon mit à profit cette qualité pour hausser le niveau de sa prestation jusqu’à ce que vienne une pétition d’indulto que le palco refusa de valider. Un peu déconcentré, Lopez Simon pincha plusieurs fois et perdit à l’épée toute chance de trophée. Vuelta pour l’animal et pour le torero.

Andrés Roca Rey vit son premier adversaire puntillé suite à un coup de sang et remplacé par un sobrero du même fer qui s’avéra sans forces. Le jeune péruvien fit ce qu’il put et écouta une ovation après une mise à mort en deux assauts. Le sixième lui ouvrit la Puerta Grande après une faena douce et liée où le garçon mit tout son potentiel dans la balance. Deux oreilles après une grande estocade.

(Photo : Antonio Vigueras)

Les commentaires sont fermés.